Quelles sont les différentes plaques de cuisson ?

Il existe différents types de plaques de cuisson : à induction, vitrocéramique, électrique ou à gaz. La plaque de cuisson est une pièce d’électroménager essentielle dans la cuisine. Le choix du modèle de votre plaque de cuisson est fonction de vos habitudes et de vos préférences. La table à induction et la table vitrocéramique offrent puissance et sécurité bien que la plaque vitrocéramique consomme plus d’énergie. La table de cuisson électrique possède une grande inertie d’où une consommation énergétique plus importante. La plaque de cuisson au gaz est facile d’utilisation et son prix est bas. C’est le mode de cuisson plébiscité par les grands chefs. Découvrez notre comparatif des différents types de plaques de cuisson.

La plaque de cuisson à induction

C’est une plaque de cuisson électrique et qui ne chauffe que la surface en contact avec la casserole. Ce système offre une grande sécurité en évitant la casserole oubliée sur le feu et il permet de faire des économies d’énergie substantielles (entre 30 et 50 % par rapport à une plaque de cuisson classique). C’est une table de cuisson de haute qualité avec un rendement de 80 à 90 %. Elle chauffe très rapidement et permet de passer d’une chaleur forte à basse en une minute. Les récipients doivent être compatibles avec le mode de cuisson à induction. Ce sont les casseroles en fonte, en acier, en acier émaillé ou en acier inoxydable, mais pas de récipient en verre, en céramique ou en aluminium. Son seul inconvénient de ce produit est le prix d’achat moyen autour de 300 €.

La plaque de cuisson vitrocéramique

La table de cuisson vitrocéramique possède deux types de foyers :

  • radiant : chaleur homogène et constante avec ou sans radiant HighLight (monte en température plus rapidement que le radiant classique);
  • halogène : monte plus rapidement en température.

La plupart des plaques vitrocéramiques sont équipées d’une combinaison des deux zones. La vitrocéramique est un matériau qui possède une grande résistance aux chocs thermiques et mécaniques. Certains modèles possèdent une zone de cuisson extensible (double ou triple zone) pour s’adapter à des casseroles ou des poêles plus grandes. La gamme de plaques de cuisson vitrocéramiques est très large. Le premier prix tourne autour de 150 €.

La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer radiant

La plaque à foyer radiant chauffe par conduction de façon progressive et constante. La chaleur est homogène et idéale pour les aliments qui ont besoin d’une cuisson à température stable pendant une longue période de temps. La transmission de la chaleur se fait à 80 % par conduction et à 20 % par rayonnement.

La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer halogène

La plaque à foyer halogène chauffe par impulsions progressives de chaleur. Elle s’allume et s’éteint en quelques secondes. Elle monte vite en température et elle est particulièrement adaptée aux aliments qui doivent être saisis rapidement. La transmission de la chaleur se fait à 80 % par rayonnement et à 20 % par conduction.

Avantages et inconvénients de la plaque de cuisson vitrocéramique

La plaque vitrocéramique possède de nombreux avantages :

  • rapidité de chauffe : une plaque vitrocéramique chauffe plus vite qu’une plaque classique (surtout les foyers halogènes);
  • précision : la régulation de la température est plus précise en raison de la faible inertie thermique;
  • nettoyage simplifié : grâce à la surface plane et lisse de la plaque vitrocéramique;
  • prix d’achat abordable : moins puissante qu’une plaque à induction, la plaque vitrocéramique coûte aussi moins cher;
  • sécurité : chaleur résiduelle, antidébordement, verrouillage enfant, touche d’arrêt d’urgence, etc. ;
  • compatibilité : toutes les poêles et les casseroles sont compatibles avec ce type de plaque.

La plupart des plaques vitrocéramiques offrent un affichage digital et des commandes tactiles. La table de cuisson vitrocéramique présente quelques inconvénients même s’ils sont largement compensés par ses avantages. Elle est lente à refroidir (entre 10 et 30 minutes). Il faut donc faire attention à retirer vos plats de la plaque afin qu’ils ne continuent pas à cuire. C’est une plaque de cuisson dont la consommation énergétique reste importante.

La plaque de cuisson à gaz

La plaque de cuisson à gaz doit être raccordée au gaz. Le gaz est libéré par un robinet puis arrive jusqu’à l’injecteur de la plaque par le biais d’un tuyau. Le gaz est pulvérisé au moment de l’allumage. La plaque à gaz est munie de brûleurs à gaz ou feux qui produisent une flamme. Chaque foyer possède un injecteur distinct qui régule le débit de gaz vers le brûleur et détermine donc la puissance de chacun d’eux. L’allumage de la plaque de cuisson à gaz se fait soit à l’aide d’allumettes soit de manière électronique. Les injecteurs sont différents selon le gaz utilisé : butane, propane ou gaz naturel et la puissance du brûleur.

Avantages de la plaque de cuisson au gaz

L’avantage principal de la plaque de cuisson à gaz est son bas prix. Pratiquement tous les récipients sont compatibles avec ce type de plaque de cuisson. À noter que c’est le mode de cuisson favori des grands chefs, car la flamme du gaz reste visible ce qui permet une cuisson précise et maîtrisée.

Inconvénients de la plaque de cuisson au gaz

Ce type de table de cuisson est moins performant qu’une table de cuisson à induction et son nettoyage est fastidieux. L’autre inconvénient est la sécurité. Le risque de brûlure avec la flamme est grand et le risque de fuite de gaz dans la maison est également présent.

La plaque de cuisson électrique

Les plaques électriques sont des foyers ronds en fonte chauffés par conduction. Il existe plusieurs types de plaques électriques :

  • Plaque à foyer automatique : la régulation de la température se fait par commutateur de couplage.
  • Plaque à foyer rapide : plus puissante, elle est marquée d’un rond rouge au centre et son matériau est la fonte allégée. Le réglage de la température est plus précis et ce type de plaque possède une protection thermique. La régulation de la température se fait par commutateur de couplage.
  • Plaque à foyer thermostatique ou automatique : possède une partie centrale métallique qui joue le rôle de thermostat. La puissance électrique est réglée en fnction de la température atteinte par la casserole sur la plaque.

Les commandes de la plaque de cuisson électrique sont soit latérales soit frontales. Les principaux inconvénients de la plaque électrique sont sa forte inertie qui induit un coût énergétique plus important et la montée en température lente qui ne permet pas de passer rapidement d’un feu vif à un feu doux.

Il existe des modèles de tables de cuisson mixtes qui combinent généralement une plaque électrique avec deux ou trois plaques au gaz ou deux plaques au gaz et deux plaques à induction. Ce type de plaque de cuisson est pratique en cas de coupure de courant ou lorsque votre bouteille de gaz est vide.